Le Film "Ocean’s 8" : un très bon moment pour tous

Ocean's 8

Difficile de trouver un film d’action qui plaise à la fois aux ados et à leur mère. Et bien essai réussi il y a quelques jours. « Ocean’s 8 » est génial ! Vous ne vous ennuyez pas une seconde et ce film véhicule des valeurs qui vont plaire à toutes les femmes ! Un excellent divertissement.

Il est très rare de trouver un film d’action où les femmes ne sont pas cantonnées au rôle de potiches et de faire-valoir. Et bien dans ce film, le « power » est clairement féminin : l’escroquerie a été concoctée aux petits oignons par l’héroïne, Sandra Bullock, qui a une sacrée associée : la grande Cate Blanchett. Le film est emmené par ces deux actrices magistrales.

Les critiques dans le Monde, Le Figaro… n’ont pas été très bonnes. On passe pourtant un excellent moment !

Le plan est conçu et réalisé par toute l’équipe (8 déesses). Toute l’organisation est millimétrée autour du vol d’un joyau de 2,5 kg, qui doit avoir lieu pendant le gala du Met. L’occasion de voir l’ensemble du gratin New-Yorkais et même la papesse de la mode Anna Wintour. Décors grandioses, champagne qui coule à flots, robes de princesses. On en a plein les mirettes !

De l’action, du glam,  et le charme de la « French touch » : le luxe (maison Cartier), la musique (on entend le grand Charles Aznavour !).

Une franchise qui a su se renouveler

Si vous avez déjà vu les trois autres films de la même veine, les « Ocean’s eleven », « Ocean twelve » et « Ocean’s thirteen » vous retrouverez toujours le même thème : un énorme casse à réaliser et toujours une équipe brillantissime.

Ocean's 12

Cette fois Steven Soderbegh n’est plus le réalisateur, c’est désormais son ami Gary Ross, réalisateur notamment d’ « Hunger Games » en 2012.

Steven Soderbegh conserve néanmoins un rôle puisqu’il est le producteur du film. Bien lui en a pris d’ailleurs car le film rencontre un beau succès dans le monde. En France, à ce jour, il a réalisé près de 3 millions d’entrées.

La vraie nouveauté réside dans le choix des personnages principaux : en 2001, avec « Ocean’s 11 » Julia Roberts avait un rôle important mais c’est quand même le beau Georges (Clooney évidemment ! Who else ?) qui était le vrai chef de groupe.

En 2004, rebelote avec « Ocean’s 12 » et en 2007 avec « Ocean’s 13 » les hommes avaient vraiment pris le pouvoir (avec les acteurs Brad Pitt, Georges Clooney et Matt Damon).

Avec ce film le vrai changement vient donc de la distribution. Au côté des deux actrices phares (mention spéciale à Cate Blanchett et son côté très rock dans ce film), Rihanna, Anne Hathaway, Helena Bonham Carter et Sarah Paulson notamment. Toutes ces actrices sont au top.

Les hommes n’ont pas les premiers rôles mais….

Ici les hommes ont un rôle très secondaire : soit ils se font avoir (la vengeance est un plat qui se mange froid !), soit ils servent les intérêts de notre belle héroïne (en faisant coffrer son ex petit ami) soit ils sont morts……

Et oui l’héroïne est la sœur du grand Dany Ocean, interprété dans les précédents opus par le beau Georges Clooney. Il n’apparait pas (juste en photo c’est déjà ça !) mais sa présence plane joliment sur le film.

On ne voit pas passer le temps (1 heure et 50 minutes tout de même) et on se prend à rêver qu’il y ait une suite : car des films où les femmes prennent leur vie en mains et sont au premier plan on en veut tous les jours ! La vague #me too est passée par là.

Ce film plaira aux jeunes et au moins jeunes….bref à tout le monde ! Un très bon divertissement pour un excellent moment en famille.